Pourquoi mon thermostat ne fonctionne pas ?

Le thermostat est un dispositif fermé qui permet de garder un système quelconque à une température constante. A titre d’exemple, tous les modes de chauffage dans les habitats individuels ou tous les systèmes de domotique utilisés en matière de gestion de l’énergie utilisent des thermostats pour maîtriser les niveaux de température à l’intérieur, que ce soit au niveau de tout le couvert, ou pièce par pièce en fonction de l’usage de chacune d’elles.

Parmi les appareils qui sont équipés de thermostats, on cite à titre non exhaustif les chaudières et généralement tous les systèmes de chauffage ou de climatisation, les réfrigérateurs, les fours, les moteurs, les machines à laver et les lave-vaisselles, les fers à repasser, etc.

Quels sont les différents types de thermostats ?

Il existe plusieurs types de thermostats ayant des spécialités et des principes de fonctionnement différents, les uns des autres. On en distingue, en grosso-modo, trois modèles essentiels/

Le thermostat d’ambiance

Le thermostat d’ambiance

Il permet de maintenir une pièce ou tout l’intérieur d’un logement à la température voulue indépendamment de la température réelle à l’extérieur. Le thermostat d’ambiance se décline à son tour en trois modèles :

  • Le thermostat électromécanique qui n’est pas onéreux et qui peut maintenir à 1°C la température voulue.
  • Le thermostat électronique qui est plus précis que le thermostat électromécanique dans le sens qu’il peut atteindre une précision de 1/10ème par rapport à la température ambiante recherchée.
  • Le thermostat « radio » à émetteur et à récepteur radio intégrés. Il permet d’envoyer les consignes d’arrêt ou les consignes de fonctionnement par ondes, à un récepteur placé à proximité de l’appareil concerné. C’est le thermostat d’ambiance le plus performant des trois types plus haut cités mais c’est le plus onéreux.

Le thermostat programmable

Le thermostat programmable

Il permet de réguler la température d’intérieur en fonction du jour, de la semaine et des heures de la journée. Par exemple, on peut le programmer pour permettre une réduction de la température des chauffages pendant la nuit, une augmentation légère de la même température le petit matin et une température ambiante stable à un certain degré durant l’après-midi.

Le robinet thermostatique

Le robinet thermostatique prend place généralement sur le radiateur et tourne dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens inverse pour augmenter ou réduire la température du radiateur.

Il existe des robinets thermostatiques automatiques qui peuvent bloquer automatiquement l’alimentation du radiateur en eau chaude en présence d’un apport, suffisant de chaleur, de l’extérieur (soleil, vent chaud ou sirocco, etc.).

Tout bien considéré, les thermostats font partie de ces petits équipements qui facilitent la vie. Toutefois, pour une cause ou une autre, ils leur arrivent de ne pas fonctionner causant ainsi une trouble à tout le système qui en dépend.

Pourquoi un thermostat ne fonctionne pas ?

Un thermostat peut ne pas fonctionner pour plusieurs raisons. Le plus souvent, il s’agit de :

  • Un mauvais contact avec le câble électrique ou une mauvaise connexion s’il s’agit d’un système domotique.
  • Un piston bloqué en position ouverte ou en position fermée. Si c’est une position ouverte, cela veut dire que le thermostat ne fonctionne qu’à froid, du fait que le liquide de refroidissement continue de circuler dans le radiateur. Dans le cas où c’est en position fermée, la circulation du liquide de refroidissement s’interrompt et ne parvient plus au radiateur pour le refroidir entraînant ainsi une surchauffe du moteur.
  • Une corrosion qui endommage le thermostat et qui l’altère par transformation chimique ou physico-chimique.
  • Un corps étranger qui bloque le fonctionnement des plaques à ressort du thermostat, sachant que ce sont ces plaques qui ouvrent et ferment le passage entre le petit et le grand circuit de refroidissement du système en question
  • Une suspension lâche du thermostat dans le flux d’eau de refroidissement pour cause de détachement de ses supports
  • Un échappement de la cire par défaut d’un bon joint qui entraîne un dysfonctionnement du thermostat pour cause d’éléments d’expansion à court de matière.

Lorsqu’un thermostat commandé par une carte ne fonctionne pas, il est très probable que le dysfonctionnement revient à un problème au niveau de l’actionneur électrique, et ce à cause d’une infiltration des eaux de refroidissement en son intérieur.

Quels sont les symptômes d’un thermostat défectueux ?

Fondamentalement, on peut citer deux symptômes évidents qui devront nous alerter d’un thermostat défectueux :

  • Un moteur ou un appareillage surchauffé pour cause d’eau de refroidissement trop chaude suite à une atteinte trop rapide de la température de fonctionnement.
  • Un moteur ou un appareillage qui n’atteint la température de fonctionnement qu’après un très long trajet ou qui n’arrive jamais à l’atteindre.

Ces deux cas de figure indiquent généralement que le thermostat en question est bloqué, c’est-à-dire qu’il est fermé ou ouvert en permanence. Ce genre de problèmes peut survenir aussi bien avec le thermostat classique qu’avec le thermostat commandé par carte.